CDI : Chef.fe de projet des systèmes d’information, spécialisation archivage électronique/Archives nationales (Paris 3e)

  • Poste : Chef.fe de projet des systèmes d’information, spécialisation archivage électronique.
  • Employeur : Ministère de la Culture et de la Communication, Archives nationales, site de Paris (75003).
  • Offre : recrutement contractuel : CDI.
  • Cadre d’emploi/Grade : poste de catégorie A.
  • Date limite de candidature : 28 octobre 2017.

EMPLOYEUR & CONTEXTE : L’action du service à compétence nationale (SCN) des Archives nationales s’inscrit dans le cadre de la politique générale définie par le Service interministériel des archives de France auquel il est rattaché (art. 212-8 du Code du Patrimoine). Ce service constitue avec le SCN des Archives nationales d’Outre-Mer, le SCN des Archives nationales du monde du travail et les services départementaux d’archives, le réseau des services publics d’archives en France.

Les Archives nationales conservent les archives des services centraux de l’État depuis le Moyen Âge, ainsi que le minutier central des notaires de Paris et de nombreux fonds d’origine privée. Érigées en service à compétence nationale en 2006, les Archives nationales ont franchi une étape essentielle de leur refondation avec l’achèvement, en 2012, de la construction du nouveau site de Pierrefitte-sur-Seine, siège de l’institution, qui a ouvert ses portes au public le 21 janvier 2013, après le déménagement de 200 km linéaires en provenance du site de Paris. Confortées dans leurs missions par l’adoption d’un programme scientifique, culturel et éducatif enrichi, les Archives nationales ont été dotées de moyens humains renforcés et d’une nouvelle organisation qui favorise l’exercice de leurs missions. Le déploiement d’un système d’information archivistique (SIA) commun aux trois sites, a complété cette évolution. Il permet de gérer les fonds depuis leur collecte jusqu’à leur communication. Les Archives nationales, compte tenu de la fermeture annoncée du site de Fontainebleau à l’horizon 2020 vont se redéployer sur leurs deux sites de Pierrefitte-sur-Seine et de Paris. La fermeture du site de Fontainebleau implique notamment le déménagement de près de 80 kml. d’archives vers le site de Pierrefitte-sur-Seine (2019-2020) et le transfert du département de l’archivage électronique et des archives audiovisuelles vers le site de Paris (fin 2018).

Au sein de la direction des Archives nationales, la Direction de l’Appui scientifique est chargée en lien avec les autres directions :

  • De la conservation matérielle, préventive et curative des archives.
  • De la gestion des espaces de conservation et, notamment, des entrée.
  • De la maîtrise d’ouvrage du système d’information.
  • De la collecte, du tri, du classement, de l’inventaire et de la valorisation des archives électroniques et audiovisuelles en lien avec la direction des fonds.
  • De la conduite du projet d’archivage électronique.

Au sein de la Direction de l’Appui scientifique, le Département de l’Archivage électronique et des Archives audiovisuelles assure :

  • La maîtrise d’ouvrage du projet d’archivage électronique en lien avec la sous-direction des systèmes d’information du ministère. Il assure la collecte, le tri, le classement, l’inventaire et la valorisation des archives électroniques en lien avec la direction des fonds.
  • La collecte, le tri, le classement, l’inventaire et la valorisation des archives audiovisuelles en lien avec la direction des fonds.

Au sein de la Direction de l’Appui scientifique, le Département de l’Archivage électronique et des Archives audiovisuelles (DAEAA) assure la prise en charge, le classement, l’inventaire, la communication et la diffusion des archives électroniques et audiovisuelles, en lien avec la direction des fonds et la direction des publics. Il contribue également à la maîtrise d’ouvrage du projet ADAMANT, dont l’objectif est de faire évoluer le système d’archivage électronique des Archives nationales, en lien avec la direction de projet ADAMANT, le Département de la Maîtrise d’ouvrage des systèmes d’information des Archives nationales et avec la sous-direction des Systèmes d’information du ministère. Sur le plan technique, le projet se caractérise notamment par la mise en oeuvre d’une plate-forme d’archivage numérique, basée sur le déploiement du logiciel interministériel VITAM, son interfaçage avec le système d’information archivistique (SIA) des Archives nationales et la mise en place d’une infrastructure sécurisée et évolutive.

POSTE & MISSIONS : Au sein de ce département, les missions du/de la chef.fe de projet s’articulent autour du projet ADAMANT :

1 / Le/La titulaire conduira la politique de sauvegarde et de migration des archives audiovisuelles analogiques (environ 67 000 supports) vers des formats numériques intégrables dans la plateforme d’archivage électronique (SIA V3) :

  • Montage d’un plan de sauvegarde d’urgence et stratégie de priorisation des campagnes de numérisation.
  • Programmation des extractions des fonds concernés, conservés dans les magasins de Fontainebleau (évacuation au plus tard en 2020).
  • Réflexion et conduite d’un plan d’intégration des données audiovisuelles issues de la migration des supports, et leurs métadonnées associées dans la plateforme d’archivage électronique (SIA V3).

2 / Le/La titulaire prendra en charge la préparation de la mise en service, début 2018, de la nouvelle plate-forme d’archivage électronique (SIA V3) :

  • Pilotage de la conduite du changement auprès des utilisateurs (environ 200 agents répartis entre la direction des fonds des Archives nationales et les missions des archives du Service interministériel des Archives de France auprès des ministères) qui vont initier le traitement des archives électroniques dans le SIA V3.
  • Réflexion et élaboration des nouvelles entrées sous la forme de paquets d’information à verser (SIP, norme OAIS) en format SEDA : environ 25 To, 500 000 fichiers (estimation sur les deux premières années).
  • Appui technique et scientifique aux missions du Service interministériel des Archives de France placées auprès des ministères et aux opérateurs pour les versements dans la plateforme d’archivage électronique : définition des contrats de versements, versements complexes, filière automatisée, contrôle des métadonnées.

3 / Le/La titulaire devra également concourir à la phase de transition vers la plateforme d’archivage électronique en lien avec les travaux en cours au sein du DAEAA :

  • Suivi projet avec les équipes ADAMANT et VITAM.
  • Évaluation et recette de la future plate-forme d’archivage électronique.

Liaisons hiérarchiques : Le/La titulaire est placé.e sous la responsabilité directe du/de la cheffe du département.

Liaisons fonctionnelles :

  • Collaboration permanente avec les autres agents du DAEAA (archivistes, chef.fe.s de projets et technicien.ne.s).
  • Collaboration permanente avec l’équipe de projet ADAMANT, avec l’ensemble des directions et départements des Archives nationales, ainsi qu’avec les services du Service interministériel des Archives de France (notamment le Bureau des Missions).

Conditions d’exercice :

  • Recrutement en CDI directement.
  • Ce poste est basé à Paris : Archives nationales, 60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris.
  • Mais eu égard à sa mission transversale, dans un contexte de forte évolution, des déplacements ponctuels sont à prévoir à Fontainebleau (40 min. Gare de Lyon), jusqu’à fin 2018, et à Pierrefitte-sur-Seine (métro ligne 13).

PROFIL :

Compétences techniques :

  • Principes archivistiques et normes professionnelles (maîtrise).
  • Compétences techniques dans le domaine de l’archivage électronique (norme OAIS, format SEDA, formats d’encodage, supports), de la sauvegarde et du stockage de données (maîtrise).
  • Connaissances dans le domaine de la conservation des archives audiovisuelles analogiques.

Savoir-faire :

  • Capacité à définir des objectifs (maîtrise).
  • Sens de l’organisation (maîtrise).
  • Gestion de projets (connaissances).
  • Capacité de restitution à ses partenaires et à sa hiérarchie (maîtrise).
  • Aptitude à l’exercice de responsabilité et à la prise de décision (maîtrise).

Savoir-être :

  • Rigueur, pragmatisme, capacité à rapporter régulièrement sur l’avancement des projets en cours, capacités relationnelles permettant la compréhension d’un univers complexe en cours de refondation.
  • Qualités pédagogiques d’explication d’un projet technique aux futurs utilisateurs.
  • Intérêt pour le traitement des données sensibles à haute valeur ajoutée, et plus généralement pour le domaine des archives contemporaines.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES : Auprès de :

CANDIDATURES : Adresser votre candidature à :

  • Madame Françoise Banat-Berger, Directrice des Archives nationales, 59 rue Guynemer, 90001, 93383 Pierrefitte-sur-Seine Cedex.
  • Une copie de la candidature (lettre + CV) doit obligatoirement être adressée par le candidat :
    • par courriel, à : candidature.dgp@culture.gouv.fren précisant dans l’objet du message : Candidature Chef.fe de projet des systèmes d’information (spécialisation archivage électronique), fiche BIEP n° 2016-93676.
    • par courrier postal : Ministère de la Culture et de la Communication, Sous-direction des Métiers et des Carrières (SRH1), 182 rue Saint-Honoré, 75033 PARIS Cedex 01.

Modalités de recrutement : les candidatures seront examinées collégialement par au moins 2 personnes formées au processus de recrutement.

 


Source : BIEP.